Pocket Watches Forum


 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 réveil Jaz du début des années 60

Aller en bas 
AuteurMessage
Thierry Cavalié
Active member
avatar

Posts : 71
Join date : 25/01/2015
Location : Dans mon atelier

MessageSujet: réveil Jaz du début des années 60   Dim Aoû 23, 2015 12:21 am

22/08/2015

Aujourd'hui, je vous propose la remise en marche d'un réveil Jaz "de luxe" du début des années 60, je crois, qui est en piteux état, surtout sur le plan cosmétique :



Symptôme : le ressort moteur bandé à fond, le mouvement ne tourne pas. Le balancier oscille normalement, l'ancre semble elle aussi remplir son office mais l'échappement ne bouge pas. On va donc commencer par déposer le balancier avec son pont.



Mais avant, on va commencer par démonter tous les éléments afin d'une part de faciliter le nettoyage (ce sera sûrement la plus grosse partie du travail) et d'autre part, de poser le mouvement sur le porte-mouvement.
Notez la crasse sur les bords du cadran... Compte tenu de la valeur vénale de ce réveil (à peu près une vingtaine de piastres en état de marche) je ne peux pas l'envoyer pour restauration à l'excellente Sylvie Péjoux que je ne saurais trop recommander pour la qualité de son travail. Je ne sais d'ailleurs pas si elle fait les cadrans en laiton peint, jusqu'à présent, je ne lui ai confié que des cadrans émaillés.



Dépose du pont d'ancre et d'échappement... Et le mouvement se débloque. C'était donc les pivots de l'échappement qui collaient, sans doute en raison d'une inutilisation prolongée après plusieurs décénies de bons et loyaux services.



Sur les forums, on peut lire une quantité impressionnante d'âneries à propos du huilage de l'ancre. Par exemple, qu'il serait inutile de huiler les pivots parce qu'ils ne font pas le tour... Et parce que les contraintes de frottement seraient moindres alors qu'en fait, elles représentent à peu près le double de celles qui s'exercent sur les pivots d'échappement.
Bref, je laisse ces "grands professionnels" à leurs élucubrations, moi, je fais confiance aux lois de la physique et je compte cinq points de huilage sur une ancre : les deux palettes (empierrées sur ce mouvement), les deux pivots et la fourchette.
La remise en place du pont est moins facile qu'il n'y parraît... C'est même plutôt délicat à réaliser, pour ne pas dire sportif.



Le huilage et la remise en place du pont de balancier ne sont qu'une formalité qui ne mérite même pas une photo. En fait, j'ai oublié d'en faire une... pensif
Il n'y aura pas de révision, juste un bon dépoussiérage et un huilage des pierres et autres trous par l'extérieur et uniquement à la Moebius 9010. Ainsi, les vieilles huiles qui n'ont pas été nettoyées retrouveront un peu de souplesse.
Je ferai sans doute une révision complète un jour prochain mais pour le moment, c'est le nettoyage extérieur qui me préoccupe puisque le mouvement tourne à merveille.
Le verre est propre, le cadran partiellement nettoyé mais je n'ose pas trop insister. Il restera donc comme ça :



L'état des chiffons ayant servi au nettoyage est impressionnant. Les produits utilisés sont l'acétone, de l'eau savonneuse et une pâte à nettoyer l'argenterie et les cuivres.



Et voilà le résultat, pas mal, non ? Il reste juste une tache vers 6 heures sur l'extérieur du verre dont je m'occuperai quand j'aurai reçu de quoi polir le polycarbonate lors de ma prochaine commande chez les cousins du Royaume Uni.
Enfin, je suppose que c'est du polycarbonate...



La sonnerie se déclenche avec deux minutes d'avance, ce qui est très correct. Je prendrai une autre photo de la bête en compagnie de mon garde-temps dans 24 heures, avant de régler la raquette que j'ai positionnée au neutre comme on doit faire.
Avant réparation, la position du levier était à fond vers le +.



Il faudra aussi que je remonte le pied dans le bon sens, il est à l'envers affraid
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Thierry Cavalié
Active member
avatar

Posts : 71
Join date : 25/01/2015
Location : Dans mon atelier

MessageSujet: Re: réveil Jaz du début des années 60   Dim Aoû 23, 2015 4:39 am

23/08/2015

Comme prévu, voici une tof après 24 heures de marche :



J'en ai profité pour remettre le socle dans le bon sens et pour finir de nettoyer le verre avec un bâtonnet, que l'on voit sur la photo entre le réveil et le garde-temps. Cette fois, le verre est impécable

Le retard affiché sur 24 heures est important : 6 minutes. En principe, il faudrait raccourcir le spiral pour compenser mais je ne vais pas me précipiter sur cette solution...

D'abord, je ne vais rien faire du tout : j'attends que le réveil s'arrête pour mesurer la réserve de marche.
Ensuite, on verra bien, je ne toucherai au spiral si c'est nécessaire qu'après une révision complète suivie d'un "rodage".
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Thierry Cavalié
Active member
avatar

Posts : 71
Join date : 25/01/2015
Location : Dans mon atelier

MessageSujet: Re: réveil Jaz du début des années 60   Ven Fév 12, 2016 5:09 am

Le moment est venu de faire une révision complète de ce réveil.
En effet, pour la seconde fois en une semaine, il s'est arrêté inopinément bien que sans motif, alors même qu'il n'avait aucune raison de le faire... vertderire

Voici donc le mouvement, sans balancier, ni ancre, ni échappement, en début de déshabillage :



Ensuite, j'ai sorti le barillet. Non seulement celui-ci est commun pour le mouvement et la sonnerie mais en plus, nul besoin de déposer quoi que ce soit d'autre pour, par exemple, changer le ressort moteur. Je trouve ça plutôt astucieux :



Le-dit ressort moteur étant plutôt en bonne forme, encore bien gras malgré les années. J'ai tracé à la lime un repère qui me permettra de remettre le couvercle exactement au même endroit, avant de le soulever avec un tournevis :



La petite platine séparée de la grande. Pas mal de pièces mobiles sont chassées et je ne vois pas l'utilité de les démonter. Après lavage et un bon séchage, elles seront soit graissées à la 8300 soit huilées à la D5. D'autres, simplement vissées, seront démontées, nettoyées et huilées dans le même temps.



Puis tout ce petit monde est passé au bain dans du White Spirit. Pourquoi ce choix ? Parce que ces pièces sont presque toutes en acier embouti, qu'un produit aqueux et ammoniaqué comme le Sambol Platina que j'utilise habituellement n'est pas approprié et que je n'ai pas d'essence C sous la main...

Ensuite, première pièce à démonter, nettoyer, huiler et remettre en place juste après bain et nettoyage des trous : le contre-pivot de balancier :



Et on commence à remettre en place les éléments sur chaque platine...



C'est tout pour aujourd'hui, la suite bientôt.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Thierry Cavalié
Active member
avatar

Posts : 71
Join date : 25/01/2015
Location : Dans mon atelier

MessageSujet: Re: réveil Jaz du début des années 60   Ven Avr 15, 2016 6:01 am

Le temps passe, le temps passe, et je ne trouve plus celui de faire de l'horlogerie... Laughing

Bon, on s'y remet quand même.

Voici le ressort dans son barillet. Comme d'hab, ce sont mes doigts qui me servent d'estrapade. Je supposais que ce serait plus difficile qu'un ressort de montre mais pas du tout, au contraire, c'est rentré comme dans une veuve :



Et voilà la petite platine refixée sur la grande. C'est pas de la tarte avec le nombre de pièces dont les pivots doivent retrouver leurs trous... Heureusement, tous les axes n'ont pas la même longueur et on peut s'en sortir en remettant en place les vis une par une, sans serrer naturellement :



A présent, remise en place de la fine rondelle de la roue de réserve de marche de la sonnerie, avec une pointe de graisse de chaque côté :



Puis de la roue en question :



A présent, c'est au tour du barillet de retrouver sa place dans le mouvement :



Le pont d'ancre et d'échappement a retrouvé sa place et les huiliers des roues ont été garnis de D5 pour la moyenne et de 9010 pour le reste, y compris les pierres des palettes et la fourchette :



Et voilà, le mouvement est rhabillé. Il tourne parfaitement et la sonnerie fonctionne :



Prochaine étape : la décontamination des aiguilles et du cadran avant rénovation de la phosphorescence à l'aide du kit Bergeon qui va bien.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Thierry Cavalié
Active member
avatar

Posts : 71
Join date : 25/01/2015
Location : Dans mon atelier

MessageSujet: Re: réveil Jaz du début des années 60   Ven Avr 22, 2016 6:24 am

La luminescence des aiguilles et des index de ce réveil est probablement due au tritium, compte tenu des éléments suivants :
1) l'année de fabrication du réveil (1961)
2) cette luminescence est constante dans le sens où une exposition préalable à la lumière n'augmente pas son intensité
3) le fait que seule une aiguille luisait encore dans le noir

C'est d'autant plus difficile de faire un diagnostic précis qu'une bande d'abrutis pollue la toile en pratiquant une désinformation aussi systématique qu'imbécile et qui n'est pas sans rappeler les élucubrations des "écolocons" qui font caca dans des toilettes sèches, votent Hulot ou Cohn-Bendit, se lavent à l'eau froide quand ils se lavent, bouffent seulement les carottes et les navets de leur jardin, s'essuient le derche avec des feuilles mortes et sont persuadés que tous ceux qui portent un bracelet-montre qui donne l'heure dans le noir finiront d'un cancer du poignet gauche...
Il s'agit des imposteurs du CRIIRAD.

Ceci dit, si le tritium des montres est sans danger pour l'utilisateur, l'horloger doit quand même prendre quelques précautions. L'ingestion, l'inhalation et peut-être même le toucher peuvent représenter un danger réel. Pour nettoyer les index du cadran et les aiguilles de ce réveil, j'ai donc choisi de travailler sur une couche de papier humidifié pour éviter toute poussière, de rincer les outils utilisés dans un pot en verre et d'éliminer tous ces déchets par les égouts en passant par les toilettes.

Le tritium étant un isotope de l'hydrogène n'émettant que des rayons Beta de faible intensité, ces précautions sont suffisantes.

Et voici le résultat :



Après peinture, même si on ne voit pas grand chose sur les photos, les index du cadran et l'aiguille des minutes faits :



Il reste l'aiguille des heures pour laquelle le pique-huile fourni par Bergeon dans le kit ne suffit pas : la surface à couvrir est trop large. Je vais donc me mettre en quête d'un pinceau pour la prochaine séance...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Thierry Cavalié
Active member
avatar

Posts : 71
Join date : 25/01/2015
Location : Dans mon atelier

MessageSujet: Re: réveil Jaz du début des années 60   Jeu Avr 28, 2016 5:49 am

Et voilà le réveil remonté :



J'ai essayé de prendre des photos dans le noir mais ça ne rend rien du tout. Pourtant, on voit bien les index et les aiguilles.

Quelques informations utiles :

- Marque Jaz, modèle "de luxe", année 1961 - calibre AB
- Les premiers réveils jusqu'en 1942 ne portaient pas d'autre mention sur le cadran que JAZ.
- A partir de 1942, un oiseau apparaît de profil. C'est le jaseur de Bohème. Il est représenté la queue orientée vers le bas. Tous les réveils produits entre 1942 et 1967 portent ce symbole.
- Après 1967, l'oiseau est stylisé. Sa queue pointe vers le haut.
On a ainsi trois repères précis.
De plus, chaque réveil JAZ antérieur aux années 75 porte à l'intérieur, frappée sur la platine, l'année de fabrication.

(Source : Jean-Stéphane VEGA, « Un amateur de Jazz et Jaz »  - Le Collectionneur Français N° 386 de Février 2000)

Sur les réveils JAZ que l'on trouve actuellement dans le commerce, l'oiseau stylisé a disparu. De plus, la marque JAZ, dont le graphisme a changé, se trouve dans la partie supérieure du cadran.

- Liens utiles :

http://jsvega.free.fr/ab.html

http://www.horlogerie49.fr/jazpage4.html

http://www.flickr.com/photos/vivaopictures/sets/72157628104901430/
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: réveil Jaz du début des années 60   

Revenir en haut Aller en bas
 
réveil Jaz du début des années 60
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» [AIDE] [HD2] Comment mettre uen musique pour le réveil
» William Somerset MAUGHAM : The Painted Veil ...
» Campagne du secteur Veil- Glossaire
» [Veil, Simone] Une vie
» [Poblete, Maria] Simone Veil : "Non aux avortements clandestins"

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Pocket Watches Forum :: Section francophone :: Le bar-
Sauter vers: